WII      PSP      PS3      Boutique
 
Pseudo
Passwd
Se rappeler de moi


Inscription
Pass perdu
 
             
 
Navigation
MAGAZINE
News / infos
Articles
Tests
Tutoriels
Dossiers
Jeux Wii U
Jeux Wii
Sorties
Vidéos
Téléchargements
Wiictionnaire
Wii U
INTERACTIF
Forum discussion
Jeux flash
Facebook Wii
Sondages
Trouver des joueurs
Suggestions
BOUTIQUE
Consoles Attitude
Boutiques Wii
Comparateur de prix
Catalogue Wii
LE SITE
Recrutement
Nous contacter
Recherche
Recommander
Version mobile
Liens utiles
Flux RSS
 
Recrutement Wii
Le staff de Wii-attitude recrute des newseurs, rédacteurs, modérateurs, graphistes, correcteurs et traducteurs.
Tout le monde peut postuler pour rejoindre l’équipe !
wii recrutement wii-attitude
 
Facebook Wii Attitude

 


[Test] Castlevania judgment

Catйgorie : Tests -> Jeux
Ajoutй le : 27.06.2011 13:30
Auteur : uerki
Lectures : 2236



Titre: Castlevania judgment
Editeur: Konami
Type de jeu: Combat
Date de sortie: 19 mars 2009
(18 novembre 2008 aux Etats-Unis – 15 janvier 2009 au Japon)
Matériel requis: wiimote+nunchuk / manette classique ou manette Game Cube




INTRODUCTION :

Ce jeu est un des nombreux opus de la magnifique saga des Castlevania, dont le premier épisode est Akumajo Dracula sorti le 26 septembre 1986 au japon sur Famicom Disk System ( le premier épisode français est Vampire Killer sortie en 1987 sur MSX2 ). Pour son passage sur wii, la série passe d’un jeu d’aventure à un jeu de combat en 3D, en reprenant certains personnages emblématiques des précédents jeux.

DÉVELOPPEMENT:

Nous aurons le plaisir de trouver, seulement, treize personnages charismatiques de la saga ainsi qu’un nouveau inédit :
– Simon Belmont ( Castlevania ; Castlevania II : Simon’s quest ; Super Castlevania IV )


– Trevor Belmont, Grant Danasty, Sypha Belnades et Alucard de Castlevania III : Draculas curse ( sortie sur Nintendo NES en 1989 )


– Maria Renard de Dracula X : Rondo of Blood ( sortie en 1993 sur Super Cd-rom² )


– Eric Lecarde de Castlevania Bloodines ( sortie en 1994 sur genesis )


– Cornell le loup garou de Castlevania : Legacy of darkness ( sortie en 1999 sur Nintendo64 )


– Shanoa de Castlevania : order of ecclesia ( sortie sur nintendo DS )


– La vampire Camilla ( de Castlevania : cricle of the moon ) et son golem


– La mort qui sera personnifiée


– Dracula



– Aéon, personnage inédit pour ce jeu, autour duquel tourne le scénario.


Ce dernier est un être hors du temps, témoin depuis des milliers d’années de la guerre qui oppose la grande famille Belmont à Dracula. Il décide de réunir les personnages ci-dessus grâce à une faille temporelle dans le but qu’ils s’affrontent dans des combats en un contre un pour déterminer qui est le plus fort avant que chacun ne regagne son époque d’origine.

En traversant les âges, les héros perdent toute crédibilité dans le sens où leurs répliques n’ont pas grand intérêt et où ils se battent sans réfléchir quitte à affronter leurs descendants, leurs aïeuls ou leurs alliés mais il gagne un nouveau character design plus moderne, que je trouve assez réussi et ne défigurant pas l’esprit du jeu ( avis peu partagé par les fans de cette série ).

En général, les décors représentent bien l’esprit de la série et sont assez beau, ils auraient pu être un énorme point fort mais, malgré de très bonnes idées, les finitions ne sont pas soignée. La chose vraiment positive est que certains éléments sont destructibles pour trouver des bonus où utilisable comme projectile.

On pourrait croire que le jeu, n’ayant pas de personnages ni de décors très élaboré, aurait un gameplay extraordinaire mais, de ce coté, c’est encore une déception. Les manipulations sont simplistes mais la panoplie de mouvements est très limitée, chaque personnages possèdent quelques enchainements ( en nombre insuffisant ), un coup brise garde et un coup foudroyant. L’attaque brise garde consiste à se défendre et lancer un contre au moment opportun qui sera imparable et l’attaque foudroyante est une spécialité qui se lance une fois votre barre d’énergie pleine.

Cette attaque représente un autre soucis dans le gameplay car la barre d’énergie se rempli très vite et que les dégâts occasionnés sont colossale ( la moitié de la vitalité totale => voir vidéo final ). Le dernier problème est l’inégalité des techniques entre les joueurs, par exemple Maria et Shaona sont très difficile à battre car quasiment impossible à approcher. Deux tactiques efficace sont de ramasser un projectile comme arme secondaire puis de collecter un maximum de cњur avant de courir tout en appuyant sur A pour utiliser votre arme soit de porter le premier coup puis éviter d’être touché pour jouer le chronomètre.

Tous ces points négatifs ne sont pas redressés grâce aux modes de jeux car en dehors des modes scénario ( qui représente le mode arcane mais dont la durée de vie est bien courte, si l’ennui ne vous gagne pas avant, il suffit de remporter 10 combats avec un des protagoniste pour débloquer le suivant ), mode arcane ( qui est simplement un contre la montre ) et le mode survie, il n’existe que le mode château qui consiste en un enchainement de défi qui tournent vite en rond ( briser un nombre donné d’éléments de décors, ramasser des items ou battre les ennemies ). En fin de compte, le mode Wi-FI est le seul qui peut avoir le moindre intérêt si vous avez la patience d’attendre que l’on vous désigne un adversaire parfois infiniment plus ou moins expérimenté que vous .

CONCLUSION :

Une grosse déception pour les gens qui pensaient acheter un bon jeu de combat en 3D et pour les fans de la série qui ont attendu avec impatience. Un jeu qui risque bien de ternir la réputation des Castlevania, espérons que Konami se rattrape sur le prochain volet.

LES NOTES :3

Graphismes 15/20
Le character disgn est plutôt bien mais les décors ne sont pas correctement fini et les attaques foudroyante, étant toujours les mêmes, auraient pu être plus soignées

Maniabilité 12/20
Prise en main simpliste ( conseiller d’utiliser une manette pour éviter un balancement répétitif de la wiimote ou du nunchuk ) mais le gameplay sans intérêt à tendance à vite vous ennuyez, même si vous tentez de varier les schémas de combat.

Durée de vie 10/20
Les modes de jeux se finissent bien trop vite, seul le mode Wi-fi offre une alternative convenable.

Bande sonore 16/20
Les nostalgiques seront content de retrouver des anciens thèmes et de pouvoir conserver les voix japonaise.

Scénario 5/20
Scénario tiré par les cheveux pour expliquer la cohabitation improbable des anciens héros et n’étant pas utilisé aux maximum ( réactions des personnages devant leur ancêtres, par exemple ).


Note globale: 11/20



Article en catйgorie Tests -> Jeux, rйdigй par uerki, le 27.06.2011 13:30.



  

Auteur Commentaire
bendis6 Postй : 28.06.2011 09:53

Bravo

Test très complet et très bien réalisé.
Bravo

  
News, articles et sujets du forum associйs

    Articles Castlevania judgment :

    Sujet forum Castlevania judgment :
       
       
        Wii Attitude